Sous-total: 0,00


Votre panier est vide.

Sélectionner une page

L’art floral japonais ou « Ikebana est une des principales inspirations de la gamme de vases soliflores Shokaa. Cela vaut bien le coup de prendre quelques minutes pour vous expliquer de quoi il s’agit ! 

« L’ikebana ne résume pas simplement à mettre une fleur dans un vase : il s’agit de l’amour et du besoin de l’artiste de créer de belles formes… Il ne s’agit pas seulement de fleurs, il est aussi question de la personne qui les arrange. »


Sōfu Teshigahara, fondateur de l’Institut Sogetsu, l’une des plus célèbres écoles d’enseignement de l’ « ikebana ».
Teshigahara Sofu

L’ikebana est l’art traditionnel japonais de la composition florale. Le nom vient du japonais Ike, qui signifie «vivant» ou «arrangé» et bana, qui signifie «fleur».

Pour la petite histoire, la pratique consistant à utiliser des fleurs comme offrandes dans les temples est née au VIIe siècle, lorsque le bouddhisme fut introduit pour la première fois au Japon par la Chine et la Corée. Ce sont, en quelque sorte, les prémices de la pratique. La version officielle de l’Ikebana débute alors à la période Muromachi, vers le XVe ou XVIe siècle. Depuis lors, ces arrangements floraux sont devenus plus laïques et représentent dorénavant une forme d’art. Cependant, l’Ikebana est bien plus que décoratif, c’est un processus spirituel qui aide à développer une proximité avec la nature ; La composition florale est une œuvre vivante où la nature et l’Homme se rencontrent.

Les principes de l’Ikebana

L’Ikebana est une véritable discipline artistique pouvant être associée à de la méditation. Créer une composition florale est supposé se faire dans le calme, mieux  en silence, pour permettre au fleuriste-designer d’observer et de méditer sur la beauté de la nature et de gagner la paix intérieure. Les plus chevronnés réalisent non seulement l’importance du silence, mais également l’importance de l’espace, qui n’est pas censé être rempli, mais créé et préservé par le biais des arrangements. Cela rejoint d’autres principes de l’Ikebana, notamment le minimalisme, la forme et la ligne, l’humanité, l’esthétique et l’équilibre… Tout un programme !

Concrètement, à quoi ça ressemble ?

Les compostions de l’Ikebana ne sont pas sans rappeler l’esthétisme de la sculpture. Des considérations de couleur, de ligne ou encore de forme guident donc la construction d’un arrangement. Les formes obtenues sont diverses et inattendues et peuvent varier grandement en taille et en composition ; d’une pièce constituée d’une seule fleur à une qui incorpore plusieurs fleurs, branches et autres objets naturels.
Dans la culture japonaise, la plupart des fleurs et des plantes ont une signification symbolique et sont associées à certaines saisons. Par conséquent, le symbolisme et la saisonnalité ont toujours été prioritaires dans la pratique de cet art floral traditionnel. Certains des éléments les plus couramment utilisés sont : la branche de bambou, les branches de fleurs de cerisier ou encore de coton, les branches de pin et de prunier ou encore des narcisses et iris japonais au printemps ; sans oublier les chrysanthèmes en automne.

Les fleurs de l’Ikebana

Créez vos compositions florales comme un pro de l’Ikebana avec Shokaa

Besoin de conseils et d’inspirations pour fleurir vos Sholifleurs comme un vrai maître de l’Ikebana ? Rendez-vous sur Pinterest dans notre tableau « Nos inspirations » ou encore dans la rubrique « Tips » du blog et retrouvez une composition inspirée et inspirante tous les mois ! N’oubliez pas : une fleur soigneusement placée peut être aussi puissante qu’un bouquet élaboré.